Projet humanitaire en Moldavie

Début mars 2017, un nouveau projet était lancé dans notre école. Il visait les futurs élèves de 5e qui étaient en socio/éco en 3e et qui avaient été partie prenante de l’initiative à l’époque. 

Il s’agissait d’une action humanitaire en Moldavie menée en collaboration avec l’association française « Vent d’Est ». Elle consistait en un chantier de bénévoles dont l’objet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie du village d’Horodiste situé à 1h30 de la capitale.

Le voyage en Moldavie s'est déroulé du 24 mars au 31 mars 2018. Durant tout le séjour, les élèves ont été logés chez l’habitant. Ils ont ainsi pu s’enrichir d’un point de vue personnel et vivre une expérience de vie collective bouleversante et hors du commun qui les a fait grandir.

Voici le résumé de leur semaine d'entraide:

C'est à l'aéroport de Bruxelles qu'a débuté l'aventure de nos jeunes qui ont embarqué en direction de la Roumanie...

 

Après un vol sans encombre, c'est à bord d'un bus local, dont on pourrait dire que le confort datait d'un autre temps, qu'ils ont voyagé, dans une très bonne ambiance, durant des dizaines d'heures, en direction du village où ils allaient s'installer pour la semaine.

 

Enfin arrivés à Horodiste, ils ont été très chaleureusement accueillis par leurs hôtes.

Durant leur première matinée sur place, ils ont découvert le village, un peu de la culture moldave mais aussi la gastronomie locale.

Ce fut un vrai choc culturel pour nos jeunes qui, confrontés à des conditions de vie compliquées qu'ils ne connaissent pas (chambre à -16 degrés, point d'eau et WC à l'extérieur des habitations...), se sont montrés vaillants et ont, tout au long du voyage, conservé leur sourire, prêts à vivre leur expérience à fond!

Les quatre jours suivants ont été rythmés: 

- Par les animations que nos élèves avaient préparées pour les enfants du village

(bricolages, danses, grimage, volley, chants, jeux de société …) ;

- Par la distribution de matériel dans les écoles maternelles et primaires

(jeux de société, brosses à dents...) ;

- Par des soirées, tous réunis avec les hôtes, animées de rires et de chants et riches en découvertes culinaires locales;

- Par des travaux manuels pour aider à la modernisation du village

(création d'une cave d'affinage de fromages).

Durant ces journées remplies des sourires des enfants du village qui leur réchauffaient le cœur, nos élèves ont grandi

et ont énormément appris, tant sur les autres que sur eux...

Ils se sont attachés à leurs petits protégés dont ils n'oublieront jamais les regards remplis de tendresse et de joie quand ils recevaient,

ne fut-ce qu'un petit présent...

Ils ont aussi pris conscience de la chance qu'ils avaient d'évoluer dans leur confort et ont fait de leur mieux

pour aider les habitants à améliorer le leur en s'investissant au maximum dans les travaux qui leur étaient proposés. 

Le dernier jour, après des adieux déchirants avec les enfants du village et avant de reprendre la route,

  nos élèves ont découvert, grâce à deux volontaires de l'association, Chisinau, la capitale, et en particulier son monastère.

Dans cette ville pleine de contrastes, ils ont pu réviser leurs cours de géographie et d'économie. 
 

Après de longues heures de car, d'attente à l'aéroport, de vol et de voiture,

c'est avec des étoiles plein les yeux, des sourires dans le cœur et des souvenirs forts et poignants

à jamais gravés dans leurs mémoires que nos jeunes sont rentrés en Belgique.

Des dires de tous, ce séjour hors du temps et hors du commun fut une expérience de vie

exceptionnelle qui les a fait mûrir et dont ils sont marqués pour toujours!

De la part de l'ISC et de toute l'équipe Moldavie,

un IMMENSE MERCI à tous ceux qui l'ont rendue possible, des sympathisants présents au marché de Noël aux nombreux sponsors :

Zelitec Group, le Kiwanis Vielsalm, la commune de Vielsalm, Uselding SPRL (menuiserie), Mignardise de la Lienne, garage Lemasson D., SPRL Joseph Bruyère, la taverne du Château, Hair Delphine Mollers, la quincaillerie Lallemand, Fred. Éco. Pellets, le garage V. Choffray S.A., SPRL Marc Archambeau, MG Toitures, Arnauts Angelo, le café des Sports de Lierneux, Christophe Bednarek, Comme chez vous, Carrelage Rémy Fransolet, le garage Hugo Michel, menuiserie B. Neulens, Ambiance Coiffure, VSC Iso, FG Toitures, mazout Payon, Le goût du bois, Geoxim (V. Laurent), Renard Tony, Coiffure Noerdinger, Jean-Yves Burton, Ferronnerie Anthony Croix, L'Aurore Lierneux, La vie en Rose, Un temps pour soi, Alimentation générale Cherain, BigMat Malmedy et le monde de Balda.

Enfin, voici quelques témoignages d'élèves à propos de leur séjour en Moldavie :

- Emma S. : "Notre séjour en Moldavie est le voyage le plus enrichissant que j'ai fait de toute ma vie!

Les activités avec les enfants bien qu'elles aient demandé beaucoup de temps de préparation et ont été les plus chouettes à réaliser.

Personnellement, j'ai tissé un lien très fort, dès le premier jour, avec le petit Ewan, 6 ans.

J'ai passé beaucoup de temps avec lui et j'ai découvert que c'était un petit garçon qui avait de l'affection à revendre et qui avait toujours le sourire jusqu'aux oreilles alors qu'il avait un quotidien très dur...  En effet, j'ai découvert son histoire le mercredi après-midi alors que je me rendais à l'éco-pension avec Thierry pour y déposer du vin que l'on avait sorti d'une cave qu'on remettait à niveau. Ce jour-là, on a croisé Ewan dans le village. Il allait chercher de l'eau à la fontaine avec sa vache. Il a couru dans mes bras et nous a fait de grands sourires. Quand on a  repris notre route, Thierry m'a alors expliqué qu'Ewan était enfant unique, que ses parents et grands-parents étaient tous alcooliques et très violents avec lui.

J'étais bouche-bée... Je ne savais même pas quoi répondre. J'étais vraiment triste.

(Thierry nous a d'ailleurs alors appris que l'alcool était un fléau dans le village et que, de générations en générations, les gens devenaient alcooliques car ils n'avaient parfois pas grand chose à faire de leurs journées).

Le moment le plus difficile que j'ai vécu là-bas est celui des adieux... Le fait de devoir lui/leur dire au revoir et de me dire qu'on les laissait tous là,  m'a bouleversée.

Les enfants pleuraient et sont venus jusqu'aux fenêtres pour nous dire au revoir quand on partait... Je n'oublierai jamais cet instant.

Outre ces rencontres fortes je n'oublierai pas non plus les parties de jeu de cartes avec mes amis,  la nuit dans l'aéroport quand tout le monde dormait par terre, nos fous rire, les chemins de boue et toutes les découvertes que l'on a pu faire...

Ces souvenirs sont tous aussi beaux les uns que les autres à mes yeux!"

Eva B. : "Le séjour en Moldavie fut extraordinaire, je n’oublierai jamais ce voyage.  Je n’en ai que de bons souvenirs inoubliables!

Pour moi, un des moments les plus difficiles a été de quitter les enfants en sachant qu’on ne les reverrait probablement jamais. Nous étions tous très émus!

Grâce à ce voyage, j'ai compris qu’on n’avait pas forcément besoin de confort pour passer de super moments!
J'ai appris qu’il faut savoir apprécier ce que l’on a en se rappelant que certaines personnes n’ont pas  notre chance et n'ont même pas accès à l’eau courante, au chauffage ou encore à du matériel scolaire convenable."

Céline L. : "Ce voyage en Moldavie est pour moi la meilleure expérience que j'ai vécue de ma vie.

Je souhaite à chacun de pouvoir un jour découvrir les conditions de vie dans lesquelles les Moldaves vivent.

Elles sont bouleversantes et inimaginables pour nous...

Mon plus beau souvenir du séjour restera un moment de partage vécu avec les enfants du village. Un jour, lors d'une de nos activités, ils ont commencé à chanter et danser et  nous nous sommes tous joints à eux. Tous nous dansions sur des musiques moldaves. C'était magique, tout comme le fut le moment où moi-même j'ai pu leur faire découvrir les danses de Belgique.

Évidemment, le pire moment fut pour moi  celui des adieux.. Étant très sensible, je ne pouvais empêcher mes larmes de couler sans arrêt à l'idée de les quitter.
Malgré la tristesse ressentie alors, je suis très heureuse d'avoir vécu cette expérience exceptionnelle que je n'aurais manqué pour rien au monde. "

Jeanne F. : "Le voyage était extraordinaire!

J'ai aimé tous les instants mais plus particulièrement  les moments passés à l'école avec les petits et les plus grands  à faire des activités comme nos matchs de volley où l'on jouait Moldaves contre Belges ou bien tous mélangés.

Ce qui était formidable, c'est que malgré la barrière de la langue nous arrivions à nous comprendre, à nous s'amuser avec les gens, à découvrir la culture de ce beau pays méconnu dans le reste de l'Europe.

Lorsque j'ai découvert les conditions de vie des habitants, j'ai cru faire un énorme retour en arrière dans le temps... Je n'imaginais pas rencontrer une telle pauvreté et la misère du pays et j'ai pris conscience de la chance que l'on a de vivre ici. 

Je n'oublierai jamais cette expérience : les rencontres avec les habitants,  tous les rires entendus durant la semaine, les moments passés avec mes amis...

C'est certain, les enfants moldaves resteront toujours dans mon cœur."

 

Léa Z. : "Ce voyage en Moldavie a été une expérience unique et magique. Nous avons rencontré des gens chaleureux malgré leur pauvreté et leurs conditions de vie compliquées. Ce voyage nous a fait grandir et a changé notre vision du monde. Je ne l'oublierai jamais!"

Pour découvrir le résumé photo de toutes leurs activités journalières n'hésitez pas à consulter leur page Facebook

en cliquant sur le lien ci-dessous: